The Undergound Youth – le Point Éphémère ( Paris) – 03 novembre 2015

Le Point Ephémère est une petite salle, un lieu branché situé le long du canal ST-Martin, qui accueille souvent des concerts intéressants. C’est là que nous avons pu voir un grand moment de rock’n’roll comme il en survient rarement, avec le concert du groupe britannique The Underground Youth. Nous avons vraiment de la chance, car ce groupe est tout simplement phénoménal sur scène.

On pense aux Raveonettes pour le son de guitare et on pense souvent aux Cramps pour le coté brut, primitif et cuir de ce combo bien de notre époque. Primitif, car les morceaux sont simples, la batteuse joue sans cymbales comme Maureen Tucker du Velvet Underground et les 4 musiciens ont de l’allure. Le look et le son, comme quoi le rock’n’roll existe encore, loin des circuits habituels qui sont un peu dépassés par les évènements. Il nous faut désormais, dans la capitale, fouiner et essayer des concerts de groupes inconnus pour découvrir la perle rare et vivre un moment exceptionnel. Nous nous fions à nos oreilles et non à la hype. Nos informateurs habituels s’excitent sur des groupes d’il y a trente ans, alors que le rock actuel se porte bien, même si ça se passe dans des petites salles devant un public plus restreint qu’autrefois. Témoin ce concert de The Underground Youth, que nous vous conseillons d’aller voir s’ils passent près de chez vous. C’est un groupe important, à défaut d’être populaire. Mais est-ce que le Velvet Underground était populaire ? Ne passez pas à côté du rock de qualité, cela existe encore, sans l’aide des média, qui négligent cette musique, ce qui est dommage. Enfin, nous sommes là pour faire des découvertes et vous guider sur les traces du rock contemporain, qui musicalement parlant se porte comme un charme, d’un point de vue commercial c’est une uatre histoire.

Patrick Kuriakine